DEVELOPPEMENT DURABLE

Le prochain mandat sera résolument écologique, c’est une nécessité pour notre ville mais aussi pour notre planète. Voici nos propositions pour rendre Sarcelles plus verte, plus propre et plus durable.

Bilan

Lutte contre les inondations et mise en valeur du patrimoine environnemental
Pour faire face aux inondations qui ont marqué notre ville dans les années 90, nous avons crée trois bassins capables de retenir 70 000m3 d’eau dans la plaine de Chauffour. Ces constructions ont permis de réduire considérablement les dommages causées par les inondations au village. Dans la même optique de préservation de l’environnement, nous avons rouvert un tronçon du Petit Rosne, cette rivière jadis enterrée. Cela a permis de faire revivre tout un écosystème et sa biodiversité. Cette végétalisation sera poursuivie.

La rénovation du Parc Kennedy
Depuis sa création dans les années 60, le parc n’avait jamais été rénové. Une réhabilitation a donc été faite pour lui redonner son aspect de parc urbain. De nouveaux aménagements seront effectués avec la création d’un jardin du monde avec des senteurs et des plantations issues de chaque continent. Dans une logique de réappropriation le pavillon Kennedy sera réhabilité en y faisant une grande salle de danse pour la jeunesse et les fêtes des écoles seront organisées au sein du parc.

Création de la brigade de l’environnement
Pour améliorer la propreté de la ville, je m’étais engagé à créer une brigade de l’environnement municipale pour sensibiliser les habitants au sujet. Il faudra dans les prochains mois renforcer sensiblement les effectifs de cette brigade pour qu’elle soit en mesure de remplir l’intégralité de ses missions.

Projets

Poursuite de la mise en valeur du patrimoine environnemental
La réouverture du Petit Rosne va continuer sur plusieurs tronçons. Dans le nouveau parc du Cèdre Bleu, accessible à la population, le Petit Rosne sera ouvert et mis en valeur. Nous nous réapproprierons la plaine du Haut-du-Roy où le petit Rosne sera également découvert. Le lac du Près-sous-la-ville sera à nouveau alimenté par plusieurs sources, il sera complètement nettoyé et cureté tout comme le lac du Haut-du-Roy. En partenariat avec les communes concernées, le bois d’Ecouen sera remis en valeur.

Une grande opération (type Sarcelles plage) sera organisée l’été au Près-sous-la-ville pour les jeunes (15 juillet-15 aout). La lutte contre les barbecues sauvages et les nuisances sonores sera encore renforcée pour la tranquillité des riverains.

Refaire de Sarcelles une ville propre et fleurie
Depuis de longs mois, la ville est sale et mal entretenue. Le maire actuel a laissé la situation pourrir et se dégrader. Nous réorganiserons les services chargés de la propreté avec comme priorité de retrouver rapidement une ville propre et fleurie. Dans le cadre de la poursuite de la rénovation urbaine de la ville, un grand plan d’investissement sera réalisé en partenariat avec l’intercommunalité et le Sigidurs pour installer partout dans Sarcelles des bornes d’apport volontaires enterrées et favoriser une collecte sélective. Des mécanismes d’incitation au tri seront mis en place (échange contre des places de cinéma…). En parallèle nous augmenterons la fréquence des ramassages. Des assises de l’environnement associant tous les acteurs (intercommunalité, bailleurs, Sigidurs) seront convoquées pour que chacun se mobilise pour retrouver une ville propre et verte. C’est la priorité du prochain mandat.

Une administration qui s’engage pour l’environnement
Chaque année, la ville réalisera un bilan carbone de son activité en tant qu’employeur. Pour favoriser les mobilités douces et l’usage des pistes cyclables, la ville installera des vélos en libre-service pour les agents. Dans l’administration communale, des efforts seront faits pour aller vers la dématérialisation et le zéro plastique. L’installation d’un potager dans chacune des écoles de Sarcelles sera systématisée, et la nourriture servie dans les cantines sera entièrement bio (sans augmentation de prix). Enfin, nous instaurerons une clause locale, verte et sociale pour les marchés publics de manière à choisir des entreprises du territoire respectueuses de l’environnement.